Friend me on FacebookFollow me on TwitterRSS Feed

Robert Ashley

Dimanche 9 juin 2013
Usine C
$22-25

Robert Ashley

Robert Ashley, figure éminente de la musique contemporaine américaine, possède une réputation internationale pour son travail dans les nouvelles formes d’opéras et les projets multidisciplinaires. Ses travaux enregistrés sont reconnus comme des classiques du langage dans un cadre musical. Il a inventé l’opéra pour la télévision. Les travaux d’opéra de Robert Ashley sont  clairement originaux dans leur style, et incontestablement américain dans la matière de leur sujet et dans l’utilisation du langage américain. Fanfare Magazine parle de Perfect Lives comme suit : « rien de moins que le premier opéra américain… » et The Village Voice commente ainsi : « Lorsque le 21ième siècle jette un coup d’œil sur son passé et regarde d’où le futur de l’opéra provient, Ashley, comme Monteverdi avant lui, va ressembler à un nouveau commencement radical. » Selon le Los Angeles Times, un compositeur prolifique et un écrivain, les opéras d’Ashley sont « tellement vastes dans leur vision qu’ils sont comparables au cycle Ring de Wagner ou au cycle Licht de sept soirs de Stockhausen. Dans sa forme et son contenu, en musique, voix, technique littéraire et médiatique, ils sont, cependant, comparables à rien d’autres. »

Pendant plus de quarante ans, le baryton Thomas Buckner est actif en tant que chanteur et producteur  de musique nouvelle et expérimentale improvisée et composée. Il a tourné en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique. Ses collaborateurs de longue date incluent Roscoe Mitchell, Robert Ashley, Annea Lockwood, David Wessel, Tom Hamilton, Earl Howard, Joseph Kubera, Petr Kotik,  Matthias Kaul, Bun-Ching Lam et Wadada Leo Smith. Dans les années 70, il a fondé les 1750Arch Concerts à Berkeley en Californie où il a produit plus de 100 concerts en une année, le 23 piece Arch Ensemble pour musique expérimentale et 1750 Arch Records. Dans les années 1980, il a commencé à tourner avec Roscoe Mitchell et Gerald Oshita dans le groupe Sapce, performant dans de nombreux festivals à travers l’Europe et les États-Unis. Il est retourné à New-York, où il est devenu membre de la compagnie opéra de Robert Ashley, et a fondé la série de concerts Interpretations pour la musique nouvelle et expérimentale et l’étiquette Mutable Music. A travers sa carrière, il a commissionné, joué et enregistré de nouveaux travaux de compositeurs émergents et établis.

Cette soirée unique, coprésentation entre Infrarouge et le festival Suoni Per Il Popolo, présentera Thomas Buckner – aux côtés de Charity Chan, Marie Brassard et Alexis O’Hara – interprétant The Producer  Speaks, WWIII Just the Highlights, et Tract de Robert Ashley alors qu’Ashley, en personne, s’emparera de sa pièce notoire « Love is a Good Example ». Capacité limitée à 100 personnes.